Lorsqu’une entreprise décide de transférer un employé d’un endroit à un autre, le déménagement du travailleur est une technique permettant de faciliter la transition de cet employé vers son nouvel état ou pays. Les employeurs peuvent transférer un travailleur parce qu’ils ont besoin de ses talents uniques dans un autre lieu, ou parce que l’employé a reçu un merchandising qui lui permet d’espérer une plus grande fonction dans un autre bureau.                               

Il existe également des situations où un employé demandera à être déplacé pour répondre à son désir de rester dans une nouvelle région ou d’être en mesure de déménager avec son associé ou son conjoint. La volonté de l’entreprise, pendant toute la durée de la technique de déménagement, est de définir un moyen moins coûteux et respectueux de l’environnement pour aider le travailleur à s’installer sur un nouveau lieu de travail. Nous allons voir ici une guide concernant la prime de déménagement versée par l’employeur.           

Qu’est-ce qu’une prime de déménagement ?

prime de déménagement versée par l'employeur

Une prime de déménagement versée par l’employeur est un montant d’argent offert dans le cadre des dépenses de déménagement à une personne qui a changé de lieu de travail ou qui a changé de domicile en acceptant un nouvel emploi.

L’allocation d’installation peut être payée sous la forme d’une indemnité forfaitaire ou un remboursement ultérieur par l’organisation actuelle ou la nouvelle organisation en présentant des reçus correspondants.

Elle peut être utilisée pour couvrir des frais tels que le logement provisoire, le stockage d’effets personnels, les repas, et d’autres frais annexes liés à l’installation dans un nouveau lieu. Dans quelques circonstances, les frais pour camion de déménagement pas cher peuvent également être jugés imposables et figurer sur le formulaire fiscal de l’employé.

La prime de déménagement versée par l’employeur peut englober les frais liés à un bref hébergement. À partir du 1er janvier 2018, la législation de 2017 sur la diminution d’impôts et les emplois a supprimé les déductions pour charges de déménagement, ainsi que l’exclusion des remboursements d’organisations et des remboursements de dépense de déménagement certifiés.



Comprendre la prime de déménagement

Les sociétés aident fréquemment les salariés qui devraient être relocalisés pour leur travail, que ce soit à cause d’une mutation ou d’une nouvelle offre d’emploi. Outre une prime de déménagement versée par l’employeur, elles peuvent accorder une indemnité de déménagement ou le paiement direct des charges de déménagement.   

prime de réinstallation payée par l'employeur

Les frais de déménagement comprennent en général le transport de meuble lourd, l’hébergement et les repas pour les missions de recherche d’un logement, le logement provisoire à l’arrivée dans le nouveau lieu, et les frais d’entreprise de déménagement et d’entreposage.

D’autres prix globaux peuvent également comprendre les frais liés à la vente et à l’acquisition d’une maison principale, comme les commissions sur les biens immobiliers et les différents frais de dossier. Pour les démarches de déménagements temporaires, une organisation peut offrir à la fois une prime d’installation et une prime de déménagement versée par l’employeur.

Impôts et indemnité de déménagement

Jusqu’en 2018, une entreprise commerciale pouvait déduire les dépenses de réinstallation en tant que charges de déménagement admissibles. Au titre, de la réforme adoptée par l’administration fiscale en France, les salariés ne peuvent plus demander ces décomptes.

Ils sont tenus d’inclure tous les coûts de déménagement présentés par l’employé dans son salaire. 

Exemple d’indemnité de déménagement

prime de réinstallation versée par l'employeur

Un exemple de présentation d’une prime de déménagement versée par l’employeur est celui d’une agence qui établit une branche ou une direction dans un État unique et qui offre un déménagement à ses employés actuels afin d’avoir d’un personnel expérimenté sur place.

Dans le domaine de l’incitation au déménagement, l’organisation couvrirait les coûts de visite et de déplacement, ainsi que l’aide à la promotion d’une propriété actuelle et à l’achat d’une nouvelle maison. Une prime de déménagement versée par l’employeur viendrait s’ajouter à ces autres mesures d’incitation.